le 10 mai 2015 au festival de pastel de l'est parisien


Pendant 45 minutes, Béatrice de Marqué nous fait voyager par delà les frontières de l'espace et du temps.

On se retrouve propulsé dans une danse picturale, coincé entre le bleu du Danube et les cîmes enneigées de l'Oural.

Les pastels virevoltent au rythme des musiques slaves, écartelés entre le tranchant des percussions et les pincements doux de la guitare de l'artiste. Les couleurs se mélangent et se superposent pour leur permettre d'atteindre leur liberté d'expression.